Perspectives d'avenir

 

 

NCAA

À chaque année, des joueurs de la Ligue de hockey junior du Québec reçoivent une bourse d’études d’une université américaine leur permettant d’allier études et hockey en joignant le circuit  de la National Collegiate Athletic Association (NCAA).

Tous les matchs du circuit Ryan sont scrutés à la loupe par des dépisteurs travaillant pour le compte d’universités du pays de l’Oncle Sam; les joueurs de la LHJQ se veulent intéressants et alléchants pour les équipes de la NCAA.

Les Inouk de Granby étant reconnus comme l’une des très bonnes organisations de la LHJQ, les bonzes de ce circuit américain se font un devoir d’assister à plusieurs de leurs parties. 

D’abord, mentionnons que pour évoluer dans la NCAA, les joueurs doivent conserver leur statut d’amateur, ce qui signifie qu’ils ne peuvent s’aligner avec aucune équipe de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

C’est la raison pour laquelle, à chaque saison, des athlètes talentueux refusent catégoriquement de participer à un camp d’entraînement d’une formation de la LHJMQ afin de jouer dans le circuit Morency, gardant ainsi leur égilibilité pour la NCAA.

La NCAA est composée de deux divisions de bons calibres; la division 1 offre un niveau de compétition très élevé, alors que la division 3 n’est pas en reste avec un calibre moindre mais très compétitif.

Les dépisteurs américains des équipes de la division 1 tentent d’attirer des joueurs en leur proposant des bourses d’études difficiles à refuser. Même procédé pour les recruteurs des clubs de la division 3, sauf qu’on parle plutôt d’aides financières.

Par conséquent, un athlète qui reçoit une telle offre peut difficilement résister à la tentation de pratiquer son sport favori dans un contexte compétitif qui lui permettra d’être épié par des recruteurs de la Ligue nationale de hockey, tout cela en pouvant sortir de l’université avec un diplôme en mains.

 

SIC

La ligue de hockey du Sport interuniversitaire canadien (SIC) représente une belle alternative pour les joueurs qui terminent leur stage junior dans la LHJQ.

Contrairement à la NCAA américaine, les équipes de la SIC peuvent aligner des athlètes ayant déjà évolué au niveau junior majeur, ce qui n’empêchent pas pour autant plusieurs joueurs issus de la LHJQ de se tailler un poste avec l’une des trois équipes québécoises de ce circuit, soit les Patriotes de l’université du Québec à Trois-Rivières, les Stingers de l’université Concordia et les Redmen de l’université McGill. Les Gee Gees d’Ottawa se montrent également une belle option pour nos jeunes joueurs du Québec.

Même si ce circuit ne jouit pas de la même notoriété que le circuit universitaire américain, son calibre est aussi bon puisque plusieurs de ses membres sont plus âgés et possèdent donc un grand vécu au hockey.

Toutefois, le budget destiné au hockey est beaucoup moindre de ce côté-ci de la frontière, ce qui veut dire que les avantages monétaires ne sont nullement comparables.

Pour les équipes de la SIC, le circuit Morency représente une pépinière de joueurs fort convoitée. Il n’est donc pas surprenant de voir plusieurs recruteurs de ce circuit dans les estrades lors des joutes de la LHJQ.

 

Europe

L’option de poursuivre leur carrière dans le continent européen fait souvent saliver les joueurs qui adorent les voyages et la perspective de pouvoir découvrir une autre culture.

Contrairement aux deux premières options précédemment mentionnées, les clubs européens n’envoient pas beaucoup de dépisteurs aux matchs du circuit Morency; ce sont plutôt des contacts qui réussissent à ouvrir les portes de l’Europe à nos joueurs québécois.

Plusieurs joueurs issus de la LHJQ évoluent en France. Les Inouk de Granby ont déjà des liens étroits tissés avec l’organisation de Cergy-Pontoise, une équipe de première division. L’Allemagne se veut également une destination prisée par les nôtres.

Le parcours d’un joueur qui termine son stage junior passe souvent par une université canadienne ou américaine avant d’aboutir en Europe.

 

Autres alternatives

L’alternative des circuits mineurs des États-Unis est moins connue mais très réaliste pour nos joueurs québécois.

À la fin de leur stage junior, plusieurs joueurs quittent pour nos voisins du Sud, afin de graduer dans la Ligue de la Côte Est, la Ligue centrale ou la ligue internationale.

Finalement, il ne faudrait pas négliger l’attrait qu’offre l’excellent calibre de la Ligue nord-américaine au Québec; son niveau de jeu s’apparentant à celui des circuits européens, de nombreux joueurs préfèrent demeurer à la maison afin de poursuivre leur carrière.

Comme on peut le constater, plusieurs possibilités s’offrent aux jeunes qui sortent de la LHJQ à l’âge de vingt ans.

L’avenir leur appartient.

Commanditaires

Nouvelle-france
Productions Mirage
SP
Productions Extrême
st-ambroise
Schofield
Cage aux sports
Cathy Jones Photographe
Grand Bazar
rem beauregard
Desjardins
Remorquage Boissonneault
Mikes
Acier Ménard

Dernières nouvelles

Prochain match

Classement

Classement complet
Équipe
PJ
V
D
DP
DT
BP
BC
Diff
PTS
1 COBRAS de TERREBONNE TER 22 19 3 0 0 156 70 86 38
2 COLLÈGE FRANÇAIS de LONGUEUIL LON 23 18 3 2 0 116 59 57 38
3 PANTHÈRES de SAINT-JÉROME STJ 22 16 4 2 0 120 82 38 34
4 INOUK de GRANBY GRA 23 15 5 2 1 109 62 47 33
5 FLAMES de GATINEAU GAT 24 14 6 3 1 108 104 4 32
6 BRAVES de VALLEYFIELD VAL 21 13 6 1 1 93 68 25 28
7 RANGERS de MONTRÉAL-EST MTL 19 8 9 2 0 81 99 -18 18
8 FORTS de CHAMBLY CHA 23 7 14 0 2 84 121 -37 16
9 MONTAGNARDS de ST-GABRIEL-DE-BRANDON STG 21 7 13 1 0 84 99 -15 15
10 RÉVOLUTION de ST-LAZARE SLA 21 6 13 2 0 59 96 -37 14
11 TITAN de PRINCEVILLE PRI 20 6 14 0 0 66 105 -39 12
12 ARCTIC de MONTRÉAL-NORD MTN 21 1 20 0 0 37 148 -111 2
Équipe
PJ
V
D
DP
DT
BP
BC
Diff
PTS
1 COBRAS de TERREBONNE TER 22 19 3 0 0 156 70 86 38
2 COLLÈGE FRANÇAIS de LONGUEUIL LON 23 18 3 2 0 116 59 57 38
3 PANTHÈRES de SAINT-JÉROME STJ 22 16 4 2 0 120 82 38 34
4 INOUK de GRANBY GRA 23 15 5 2 1 109 62 47 33
5 FLAMES de GATINEAU GAT 24 14 6 3 1 108 104 4 32
6 BRAVES de VALLEYFIELD VAL 21 13 6 1 1 93 68 25 28
7 RANGERS de MONTRÉAL-EST MTL 19 8 9 2 0 81 99 -18 18
8 FORTS de CHAMBLY CHA 23 7 14 0 2 84 121 -37 16
9 MONTAGNARDS de ST-GABRIEL-DE-BRANDON STG 21 7 13 1 0 84 99 -15 15
10 RÉVOLUTION de ST-LAZARE SLA 21 6 13 2 0 59 96 -37 14
11 TITAN de PRINCEVILLE PRI 20 6 14 0 0 66 105 -39 12
12 ARCTIC de MONTRÉAL-NORD MTN 21 1 20 0 0 37 148 -111 2
Alexandre Burrows
PJ
V
D
DP
DT
BP
BC
Diff
PTS
1 COBRAS de TERREBONNE TER 22 19 3 0 0 156 70 86 38
2 PANTHÈRES de SAINT-JÉROME STJ 22 16 4 2 0 120 82 38 34
3 FLAMES de GATINEAU GAT 24 14 6 3 1 108 104 4 32
4 RANGERS de MONTRÉAL-EST MTL 19 8 9 2 0 81 99 -18 18
5 MONTAGNARDS de ST-GABRIEL-DE-BRANDON STG 21 7 13 1 0 84 99 -15 15
6 ARCTIC de MONTRÉAL-NORD MTN 21 1 20 0 0 37 148 -111 2
Alexandre Burrows
PJ
V
D
DP
DT
BP
BC
Diff
PTS
1 COBRAS de TERREBONNE TER 22 19 3 0 0 156 70 86 38
2 PANTHÈRES de SAINT-JÉROME STJ 22 16 4 2 0 120 82 38 34
3 FLAMES de GATINEAU GAT 24 14 6 3 1 108 104 4 32
4 RANGERS de MONTRÉAL-EST MTL 19 8 9 2 0 81 99 -18 18
5 MONTAGNARDS de ST-GABRIEL-DE-BRANDON STG 21 7 13 1 0 84 99 -15 15
6 ARCTIC de MONTRÉAL-NORD MTN 21 1 20 0 0 37 148 -111 2
Martin St-Louis
PJ
V
D
DP
DT
BP
BC
Diff
PTS
1 COLLÈGE FRANÇAIS de LONGUEUIL LON 23 18 3 2 0 116 59 57 38
2 INOUK de GRANBY GRA 23 15 5 2 1 109 62 47 33
3 BRAVES de VALLEYFIELD VAL 21 13 6 1 1 93 68 25 28
4 FORTS de CHAMBLY CHA 23 7 14 0 2 84 121 -37 16
5 RÉVOLUTION de ST-LAZARE SLA 21 6 13 2 0 59 96 -37 14
6 TITAN de PRINCEVILLE PRI 20 6 14 0 0 66 105 -39 12
Martin St-Louis
PJ
V
D
DP
DT
BP
BC
Diff
PTS
1 COLLÈGE FRANÇAIS de LONGUEUIL LON 23 18 3 2 0 116 59 57 38
2 INOUK de GRANBY GRA 23 15 5 2 1 109 62 47 33
3 BRAVES de VALLEYFIELD VAL 21 13 6 1 1 93 68 25 28
4 FORTS de CHAMBLY CHA 23 7 14 0 2 84 121 -37 16
5 RÉVOLUTION de ST-LAZARE SLA 21 6 13 2 0 59 96 -37 14
6 TITAN de PRINCEVILLE PRI 20 6 14 0 0 66 105 -39 12

Social

Commanditaires

Shaw Direct
Cégep de Granby
Ville de Granby
Uniprix De Laganière