Acculé au pied du mur

Crédit photo : Cathy Jones photographe sportive

 
 

Samedi avait lieu le cinquième match de la demi-finale opposant les Inouk aux Cobras de Terrebonne, au domicile de ces derniers. Malgré une performance honnête de la troupe Granbyenne, ces derniers se sont quand même inclinés par la marque de 4 à 3 devants 521 spectateurs, dont plusieurs pour encourager nos Inouk, qui ont fait le trajet et qui se sont fait entendre tout l’après-midi pour encourager leurs favoris.

 

Les Cobras sont sortis en force, inspiré de leur dernière performance et en profiteront pour ouvrir la marque avant la fin de la première minute de jeu. Sur un jeu dont nous nous questionnons encore la légalité, Mickaël Lafrance-Clairsaint fera dévier la rondelle avec son patin pour permettre aux locaux de s’inscrire au pointage sur une passe de Benjamin Bohémier. Les Inouk n’en resteront pas ainsi et répliqueront quelques instants plus tard avec le 4e filet de Patrice Demuy, sur une descente à deux contre un avec le talentueux Joël Caron, qui lui servira une passe parfaite pour déjouer le gardien Jérémy Bélisle. Profitant de deux jeux de puissances coup sur coup, les Inouk feront tout sauf marquer. Bélisle frustra les Granbyens à quelques occasions. Puis, au milieu de l’engagement, Vincent Lavoie fera une percée dans le territoire des Inouk et décochera un tir précis qui passera au-dessus de l’épaule du gardien Granbyen, Nathan Ward-Raymond, et redonnera l’avance aux Cobras avec son 10e des séries avec la complicité de Dominico Argento. Puis, vers la fin de l’engagement, Édouard Michaud, effectuera un lancer frappé pour déjouer Bélisle dans la partie supérieure pour ramener les deux équipes à égalités. Joachim Vachon et Jacob Garon-Landry seront complices sur le jeu. Quelques secondes plus tard, alors qu’ils évoluent avec un joueur en plus, Philip Sardinha complètera un tic tac toe orchestré par Gabriel Chicoine et par Demuy pour inscrire son 5e des séries et donner l’avance aux visiteurs pour la première fois de la rencontre. Les Inouk auront le dessus sur le nombre de tirs au but, 15 contre 11.

 

Les Cobras sortiront fort en début de deuxième dans le but de créer l’égalité et ils y parviendront dès la troisième minute. Sur un angle plus que restreint, Bohémier effectuera un lancer haut en direction de Ward-Raymond qui se retrouvera derrière lui et ramènera les deux équipes à égalités, avec son 4e filet des séries. Lafrance-Clairsaint et Pierre-Anthony Martineau récolteront des aides sur le jeu. Les locaux mettront de la pression sur les défenseurs Granbyens qui

résisteront à plusieurs de leurs charges en première moitié de période. Alors que les Inouk évolueront avec l’avantage d’un joueur, l’arbitre refusera un but aux Inouk, prétextant que la rondelle fût poussée de façon illégale pour entrer dans le filet des Cobras. Puis, toujours sur le même jeu de puissance, Sardinha manquera toute une chance, se retrouvant seul devant Bélisle, mais lancera à côté du but. Alors qu’ils avaient le momentum, un défenseur Granbyen commettra un revirement à la ligne bleue des locaux pour permettre à ces derniers d’avoir un échappé et William Gignac n’en demandait pas tant pour déjouer Ward-Raymond d’un tir du revers pour redonner l’avance aux Cobras en fin de période. Terrebonne dominera au chapitre des tirs au but, 18 contre 9.

 

Les Inouk sortiront fort en troisième période et en début d’engagement. Michaud, seul devant le gardien, décochera un puissant tir frappé qui frappera le poteau de plein fouet. Les deux équipes auront de bonnes chances de part et d’autre, mais les deux gardiens continueront à se distinguer durant cette période. Malgré, que les Cobras semblaient plus frais, plus dispo, plus insistant, plus rapide et plus intense, les Inouk ne lâcheront pas et continueront à tenter d’attaquer la zone adverse. Avec moins de deux minutes à faire au match, l’entraineur Granbyen retirera son gardien au profit d’un sixième attaquant. Malgré quelques belles frappes, ils ne parviendront pas à créer l’égalité. Le match se terminera dans le tumulte alors qu’un joueur des Cobras tentera de blesser le meilleur joueur des Inouk d’un violent coup de bâton et une mini-foire éclatera. Même s’il restait 2 secondes à faire au match, les arbitres en place ont décidé d’arrêter le match. Bonne décision, car avec les esprits animés, cela aurait pu dégénérer encore plus. Les Cobras domineront les tirs, 11 contre 7 pour la période et 40 contre 31 pour le match.

 

Les Inouk feront face à l’élimination ce dimanche. Ils devront retrouver rapidement de l’énergie et des solutions pour battre des Cobras en confiances et motivés, qui jouent un jeu très physique et intense et qui semble laisser des traces sur les joueurs Granbyens. C’est un rendez-vous sur le coup de 16h00. Venez encourager et donner une grosse dose d’énergie pour vos préférés qui auront grandement besoin de vous pour forcer un septième match et prolonger leur saison. Go Inouk Go!!

Commanditaires

Remorquage Beauregard
Acier Ménard
Brasserie Daniel Lapointe
SP
Pierre Breton
Cathy Jones Photographe
Schofield
Grand Bazar
Desjardins
Nouvelle-france
Imprimerie CCR
st-ambroise
Mikes
Productions Extrême

Dernières nouvelles

Classement

Équipe
PJ
V
D
DP
DT
BP
BC
Diff
PTS
Aucune équipe classifiée
Équipe
PJ
V
D
DP
DT
BP
BC
Diff
PTS
Aucune équipe classifiée

Social

Commanditaires

Shaw Direct
Uniprix De Laganière
Ville de Granby
Cégep de Granby