Partenaires

Mikes de Granby
Quincaillerie Nouvelle-france
Chagnon Honda
Tuyo
st-ambroise
Buropro Citation
Uniprix De Laganière
Tigre Géant
Clinique podiatrique de Granby
Quali-T Solution
Ville de Granby
Cégep de Granby
Scores de Granby
SP

La ville de Granby

 

L’industrie a été le moteur du développement de Granby, de même que le fondement de son statut de capitale régionale.

Compte tenu de l’absence de grandes institutions religieuses, scolaires ou judiciaires, ainsi que des professions qui en découlent, Granby se démarque par son caractère ouvrier hautement développé.

La grande efficacité de la collaboration entre ses résidants et les élites économiques permet à la Princesse des Cantons de l’Est de se démarquer des autres villes du Québec.

Cette union dans l’action de groupes aux intérêts divergents a été rendue possible, entre autres, par nos dirigeants municipaux.

Au fil des ans, Granby a eu la chance de compter sur des maires dont la vision et le dynamisme ont permis à la ville de se développer à un rythme vertigineux. SHC Miner, Horace Boivin et Paul-O. Trépanier, trois des plus prestigieux, sont en grande partie responsables des spécificités de la ville de Granby.

Une ville ouvrière constitue un espace de vie dominé par la culture populaire. D’ailleurs, Granby se démarque par ses institutions culturelles, telles que le Zoo, les Petits chanteurs ou le Festival international de la chanson.

Dès sa création en 1825, Granby dévoile les traits de sa double réalité ethnique avec son village français et catholique ainsi que ses îlots anglophones et protestants. Les deux communautés vivent cependant en parallèle, limitant les contacts au minimum.

Dans le quotidien de la vie, l’indifférence réciproque n’est rompue que lors d’événements extraordinaires comme les deux crises de la conscription. C’est également lors de ces grandes occasions que les contradictions sont mises à jour.

Enfin, mentionnons que ce ne sont pas les mieux nantis économiquement qui s’imposent, mais bien les ouvriers et les bourgeois français. Ces derniers ont pu se façonner une identité grâce à leur langue, leur religion et leur morale conservatrice communes.

Le syndicalisme catholique, le mouvement coopératif, la petite entreprise et les œuvres communautaires ont servi de toile de fond à la création de cette belle communauté.

Ainsi, depuis sa création, Granby abrite une population qui mise sur ses propres moyens pour se développer.

Alors que des régions entières du Québec naissaient et prospéraient grâce à l’exploitation de leurs ressources naturelles, tels que le bois, les produits de mer et les minerais, ou que certaines villes explosaient sous l’impulsion d’investissements américains, c’est dans son capital humain que Granby devait puiser l’essence de sa réussite, trouver l’énergie nécessaire pour se hisser au rang des villes les plus importantes du Québec.

Et qu’est-ce que le capital humain sinon le courage, le dynamisme, la détermination et l’ingéniosité des hommes et des femmes de Granby?

Dans la Princesse des Cantons-de-l’Est, l’origine ethnique, les oppositions de langue et les confrontations de culture ne font pas partie du paysage.

Partenaires

Andréanne Larouche
Andréanne Larouche
Andréanne Larouche
Andréanne Larouche
Andréanne Larouche
Andréanne Larouche
Andréanne Larouche

Dernières nouvelles

Prochain match

Classement

#
Équipe
PJ
V
D
PTS
DP
DT
BP
BC
Diff
%
T / PJ
T%
TC / PJ
AN%
DN%
1 PRI 6 6 0 12 0 0 39 21 18 1.000 40.0 16.25 35.5 30.77
8/26
83.87
5/31
2 TER 6 5 1 10 0 0 38 17 21 0.833 43.8 14.45 25.2 35.48
11/31
71.43
6/21
3 STJ 7 5 2 10 0 0 26 24 2 0.714 37.1 10.00 34.9 13.79
4/29
80.00
6/30
3 GAT 7 5 2 10 0 0 36 34 2 0.714 36.7 14.01 37.0 39.39
13/33
68.75
10/32
5 LON 6 4 0 10 2 0 42 21 21 0.833 40.7 17.21 29.0 32.26
10/31
85.19
4/27
6 CBA 5 4 1 8 0 0 35 22 13 0.800 41.8 16.75 33.4 48.15
13/27
78.57
3/14
7 GRA 5 3 1 7 1 0 23 15 8 0.700 37.8 12.17 36.6 17.39
4/23
85.00
3/20
8 CDS 4 2 1 5 1 0 20 23 -3 0.625 35.0 14.29 36.8 28.57
6/21
64.00
9/25
9 MTE 7 2 4 5 1 0 30 32 -2 0.357 35.1 12.20 33.7 11.54
3/26
71.43
6/21
10 JOL 5 1 4 2 0 0 18 26 -8 0.200 28.4 12.68 40.8 23.53
4/17
88.89
2/18
11 MTL 6 1 5 2 0 0 16 46 -30 0.167 26.2 10.19 45.8 11.11
2/18
53.13
15/32
12 LAV 8 1 7 2 0 0 36 62 -26 0.125 32.4 13.90 41.8 18.52
5/27
67.74
10/31
13 VAL 6 0 5 1 0 1 16 32 -16 0.083 36.8 7.24 40.0 23.08
6/26
69.70
10/33
#
Équipe
PJ
V
D
PTS
DP
DT
BP
BC
Diff
%
T / PJ
T%
TC / PJ
AN%
DN%
1 PRI 6 6 0 12 0 0 39 21 18 1.000 40.0 16.25 35.5 30.77
8/26
83.87
5/31
2 TER 6 5 1 10 0 0 38 17 21 0.833 43.8 14.45 25.2 35.48
11/31
71.43
6/21
3 STJ 7 5 2 10 0 0 26 24 2 0.714 37.1 10.00 34.9 13.79
4/29
80.00
6/30
3 GAT 7 5 2 10 0 0 36 34 2 0.714 36.7 14.01 37.0 39.39
13/33
68.75
10/32
5 LON 6 4 0 10 2 0 42 21 21 0.833 40.7 17.21 29.0 32.26
10/31
85.19
4/27
6 CBA 5 4 1 8 0 0 35 22 13 0.800 41.8 16.75 33.4 48.15
13/27
78.57
3/14
7 GRA 5 3 1 7 1 0 23 15 8 0.700 37.8 12.17 36.6 17.39
4/23
85.00
3/20
8 CDS 4 2 1 5 1 0 20 23 -3 0.625 35.0 14.29 36.8 28.57
6/21
64.00
9/25
9 MTE 7 2 4 5 1 0 30 32 -2 0.357 35.1 12.20 33.7 11.54
3/26
71.43
6/21
10 JOL 5 1 4 2 0 0 18 26 -8 0.200 28.4 12.68 40.8 23.53
4/17
88.89
2/18
11 MTL 6 1 5 2 0 0 16 46 -30 0.167 26.2 10.19 45.8 11.11
2/18
53.13
15/32
12 LAV 8 1 7 2 0 0 36 62 -26 0.125 32.4 13.90 41.8 18.52
5/27
67.74
10/31
13 VAL 6 0 5 1 0 1 16 32 -16 0.083 36.8 7.24 40.0 23.08
6/26
69.70
10/33

Social